Détente entre tête et cou

 

 

 

 

 

 Pompage cervical

 

 

 

(Sujet allongé sur le dos, les genoux pliés de préférence sur un coussin)

 

Les deux mains à plat sous la base du crâne

 

[Sans resserrer les doigts sur l’arrière des oreilles pour éviter une compression de la suture occipito-mastoïdienne* et du trou déchiré postérieur*

 

Et en respectant la position de tête du sujet]

 

Mise en tension ultra douce et relâchement, de 3 à 5 fois

 

 

 

Il est possible de pratiquer le pompage, le sujet gardant les jambes allongées

 

Dans ce cas la mise en tension peut se propager tout le long de la colonne

 

Il est ainsi possible de repérer un endroit de tension ou de blocage

 

Inhibition de cette tension par : la main du sujet, la conscience, la respiration…

 

 

 

 

 

Détente des fascias

 

 

 

Une main à plat sous l’occiput et l’autre sous le cou : laisser se dérouler les tissus en suivant les mouvements ressentis dans les mains jusqu’à une impression d’équilibre ; le fait de ressentir les mouvements les amplifie et permet de lâcher des tensions inscrites dans les fascias (tissus fins) et qui sont des mémoires tissulaires.

 

 

 


Télécharger
détente entre tête et cou.pdf
Document Adobe Acrobat 231.5 KB